Château de la Roulerie

on inaugure une rubrique pinard au diner du jeudi
si vous êtes déjà passé par chez nous, vous aurez pu constater que le liquide n’est que rarement à la hauteur du solide
pas tant la faute aux bouteilles en question qu’à une absence de tentative de les aligner sur les idées de la Chef

on va essayer de s’améliorer là-dessus dans les prochains mois
et les idées de chacun pour que se fasse sont les bienvenues…

introduction faite, ce soir-là, au Diner de Maintenant, on a bu des bouteilles du Chateau de la Roulerie

quelques bouteilles de l’Anjou Blanc Chenin Sec et de l’Anjou Rouge Cabernet Franc

promis, une prochaine fois, on se concentrera plus pour partager quelques détails à leur sujet
en attendant, allez faire un tour sur leur page

Du Dîner Piquant & Petillant


au dinerdujeudi, on aborde des sujets de fonds
les sujets qui fache(raient presque) sur fond de rouge qui (ne) tache (pas tant que ça je crois)
(et peut-être que vous ne suivez déjà plus mais j’aime les parenthèses)

PARCE-QUE… EN VRAI!… c’est mal de faire croire à ses enfants que le père noël il existe et qu’il bosse un jour par an à faire le mariole sur un véhicule à plus de 100 rennes…
paske si tu réfléchis bien, si quand t’étais môme, tu n’avais jamais cru au père noël… et ben tu s’rais sans doute pas du tout la même personne aujourd’hui…

oh, ne soyez pas impressionnés
le dinerdujeudi a parfois des allures de think-tank spirituel impénétrable, mais en fait c’est super sympa

et même que ce soir là, je crois me souvenir qu’on a aussi parlé de vin, de gens dans la rue, de chambres à part ou d’autres trucs un peu bizarres…

et même qu’en voilà la playlist