Du Dîner Piquant & Petillant


au dinerdujeudi, on aborde des sujets de fonds
les sujets qui fache(raient presque) sur fond de rouge qui (ne) tache (pas tant que ça je crois)
(et peut-être que vous ne suivez déjà plus mais j’aime les parenthèses)

PARCE-QUE… EN VRAI!… c’est mal de faire croire à ses enfants que le père noël il existe et qu’il bosse un jour par an à faire le mariole sur un véhicule à plus de 100 rennes…
paske si tu réfléchis bien, si quand t’étais môme, tu n’avais jamais cru au père noël… et ben tu s’rais sans doute pas du tout la même personne aujourd’hui…

oh, ne soyez pas impressionnés
le dinerdujeudi a parfois des allures de think-tank spirituel impénétrable, mais en fait c’est super sympa

et même que ce soir là, je crois me souvenir qu’on a aussi parlé de vin, de gens dans la rue, de chambres à part ou d’autres trucs un peu bizarres…

et même qu’en voilà la playlist

Du XMas Dinner

Les amis, je crains n’avoir pas grand chose de plus à raconter sur ce dîner que cette photo à exhiber.
Et je doute que le potentiel comique d’une paire de lunettes de soleil polnareffienne soit suffisant pour pleinement remplir ce billet, et l’inscrire au TOP50 des billets dont on parlera cette semaine…

Je ne suis pas franchement photographe et ma créativité visuelle est relativement incertaine.

Enfin Bref…
Le truc de ce XMas Dinner, c’est sans doute qu’on l’attendait un peu trop.
Tu m’étonnes qu’on allait s’en foutre plein la panse.
Et on allait surtout pas prendre le risque d’une invitation inconnue ou annulée.
Tsss… Tsss… Tsss… On n’allait juste inviter du proche et du lourd.
Du qui tient le coup jusqu’au bout de la nuit à coup de discussions mémorables.

Vous voyez le truc quoi?
La soirée qu’on attend trop, et puis qui finalement, comme le disait l’un des Grand Jacques, finit par faire un peu Pschitt! quand même.

Bé Voui… On est comme ça aussi au Dîner du Jeudi.

Et même que ce soir-là, on a écouté ça…