Du Dîner de Maintenant

- peut-être qu’il faut qu’on embauche un consultant, non?
- pourquoi? j’ai la bouche toute sale maintenant?
- non, non, absolument pas… mais bon, t’as vu ?
- quoi? Ah mais ce n’est pas de ma faute, j’ai mis les dents et j’ai tiré!
- que puis-je ajouter? t’as vu les photos des invités… on dirait Antoine de Caunes bourré…
- boh, c’est pas mal comme ça non?
- bah de toute façon, comme ils disent aux Chiffres et aux Lettres, pas mieux!
- et puis, après tout, elle est souriante mais son surnom, c’est Peggy…
- Hein?
- cherche pas, ça n’a rien à voir…
- ah, je ne l’écris pas donc?
- non..

ça ressemblait à cette conversation le dîner du jeudi de Maintenant…
à tel point, que nos convives en sont ressortis un peu flou

et même qu’on a écouté ça
et même qu’on y a mangé ça:
Nems de poireaux au chèvre frais
Cuillérées de girolles
Filet de daurade en croûte d’herbes et salade de pousses d’épinard
Poires pochées au vin et aux épices, sauce caramel au beurre salé et glace aux marrons glacés

Du Dîner Et Pourquoi Pas?


« j’ai l’impression que ça me fait gonfler les lèvres»
ce soir-là, au dinerdujeudi, une expérience culinaire a été tentée…
pris par suprise, les convives ont été bucalement enflammés
au point de se laisser aller à des confidences inattendues…

il y a quelques années, l’un de nos convives avait d’ailleurs essayer
d’en découdre avec le roi Federer au milieu de son jardin anglais
et déjà, dès lors, avait-il vraisemblablement pensé
après un énième service impossible à retourner
« j’ai l’impression que ça me fait gonfler les lèvres»

quelle soirée de feu en tout cas!
à son crépuscule un invité s’est même esbaudi
« pourquoi y a trois guitares? »
peu importe la réponse qui fut alors formulée
peut-être aurait-il mieux fallu encore copier-coller
une autre des phrases mythiques de ce dîner
« ta question, je la trouve ridicule! »

et même que ce soir-là, on a mangé ça
Toastinettes chèvre, miel et mirabelles
Toastinettes radis et beurre salé
Brochettes de boeuf et nouilles au curry rouge et lait de coco
Liptonita

et même qu’on a écouté ça –> Playlist Diner Et Pourquoi Pas?

Du Dîner Rentrée

on aurait pu hésiter à délocaliser un diner du jeudi en province
un peu comme un conseil des ministres à Strasbourg, ou un match de l’équipe de France à Sochaux
on aurait pu mais on ne l’a pas fait
et si on avait voulu le faire, sans doute que cela aurait été celui-là
et probablement qu’on l’aurait délocalisé à Grenoble
dans une auberge quelconque, quelque part entre Vercors et Chartreuse

et de la chartreuse à l’absinthe, il n’y a que quelques pas que je n’hésite pas à franchir
car si nous avons, une fois de plus, bien mangé à ce diner du jeudi,
il est probable que l’on se souviendra longtemps de la bouteille d’absinthe apportée ce soir-là par un des convives

et sans doute que longtemps encore, nos neurones endommagées viendront nous siffler violemment en y repensant
«plus jamais ça!»

et ce soir là, on a écouté ça!
Le Attaix au Concombre
Chic roll-up
Profiteroles de poulet et sa terrine d’aubergines, sauce tomate
Clafoutis aux pommes et son caramel à la framboise

Du Dîner C’est con mais c’est bon


tout est question de ponctuation!
parfois, il faut savoir dire STOP et finalement un point comme celui-ci —> . est bien plus pertinent que quatre lettres vulgairement gonflées comme celles que je viens d’exposer.
et au dinerdujeudi, vous le savez, on n’est jamais avares en virgules, guillemets et autres parenthèses.
je vous confie même que la boss est friande de points virgules, ces élégantes bestioles qui ressemblent à ça —> ; au point que l’on ne comprenne plus toujours très bien ce qu’elle est en train d’essayer de nous dire.
ainsi, au dernier dinerdujeudi, on a appris des choses intéressantes et, comme vous le comprenez désormais, fort pertinentes sur la syntaxe de ponctuation.
des concepts de vides sidéraux à respecter avant et après…
toute cette théorie de la syntaxe ponctuative est de toute façon tellement abscon(ne) que je ne pourrais réellement élaborer un propos convaincant en la matière…

pour ceux qui désireraient toutefois s’intéresser au sujet d’un peu plus près, une mise en garde doublée d’un conseil!
à abuser de ponctuation, on peut s’en mettre partout, et se retrouver à l’aube d’une réunion importante avec une veste redécorée d’un paquet de virgules peu seyantes…
dans ce cas, et dans ce cas uniquement j’insiste ! , ne pas hésiter à mettre un bonne dose de tipp-ex sur le paquet en question…
vos interlocuteurs n’y verront que du feu et resteront hébétés devant votre facilité ponctuative.

une anecdote de plus qui a été contée lors d’un dinerdujeudi
une expérience de plus que l’on vous fait partager ici
on est comme ça au dinerdujeudi
et même qu’on a écouté ça
et même qu’on a mangé ça
Les faux makis avocats-mayo
Les oeufs façon mimosa au tarama
Croustades saumon et crèmes
Le fameux poulet au curry qui rend amoureux(se)
Chocolachnikov à la chantilly et aux framboises

Du Dîner Kitchen

il se passe des coïncidences parfois au dinerdujeudi…
je n’en ai pas une en particulier à vous conter de cette soirée dont le nom si vous l’inversez est kitchen dîner
mais à bien y réfléchir, il y aurait pu y en avoir
et c’est en ça que c’est intéressant, n’est-ce pas?

d’ailleurs, pas plus tard que lors de ce dîner Kitchen, l’un des invités nous contait une histoire abracadabrante à base de rames de métros, d’un bouquin roulé sous les aisselles, et d’une écrivain qui passait par là poussé par une coincidence qui ne s’était pourtant pas présenté

enfin, vous ne voyez sans doute pas où je veux en venir et c’est probablement mieux ainsi
d’autant que vous pourriez commencer à en prendre l’habitude, n’est-ce pas?
alors, sans doute que vous ne sauriez pas plus trancher cet autre point de débat consistant à savoir si la treizième chanson du sixième album de mon groupe favori doit être considéré comme faible ou non?

toujours est-il que le diner a finalement dérapé en blind test interminable…
ce qui est de bonne aloi pour un dinerdujeudi un vendredi

Et même qu’on a écouté ça…
Et même qu’on a mangé ça:
Le mélange onctueux à tartiner – à la chèvre, aux aubergines et aux tomates
Des petits cakes qui sentent bon le sud
De la pintade, du pesto et un cru-cuit de courgettes à tomber
Choux mi-ange, mi-démon

Un Dîner du Jeudi un Vendredi?

Et oui, ce soir, c’est le premier dîner du Jeudi détemporalisé!
Énorme, non?

On vous en racontera plus dès demain.
Delphine est en Cuisine, et m’a même confié qu’elle nous préparait ça…

APÉRO
Allumettes de fromage aux lardons
PLAT
Hachis-parmentier de canard aux panais
DESSERT
Compotée de fruits et Espuma de carambar