Du Dîner des Mélanges

Le dîner des mélanges… Pfff…
Pas super accrocheur comme titre de dîner ça, n’est-ce pas?
J’avais bien tardivement suggéré Roulez-Poulet mais allez comprendre pourquoi cela n’a pas été retenu par le boss!

M’enfin…
On avait ce soir-là autour de la table un agent de sportif peu vereux, et une fille de pub, une habituée ayant subi bon gré mal gré l’implacable règle du parrain (« Si l’invité que tu nous envoie décommande, c’est toi qui te repointe sur le champ »).

Alors oui, on les connaissait tous deux dès le début du repas.
Et qu’importe finalement!
Et tant mieux même si le Dîner du Jeudi n’est qu’un prétexte pour passer un autre bon moment avec des gens qu’on aime.
C’est toujours ça que les Allemands n’auront pas! Non?!

Et même que ce soir-là, on a écouté ça…

PS: Au cas où cela n’apparaisse pas clairement à travers ce billet, j’aime vraiment beaucoup les Allemands!