Du Dîner It’s Never Over

on a qu’à dire que Brise-burne serait une ville d’Australie…
à tel point que même, Besançon, ce serait (un peu) Byzance…

alors on déciderait de partir au volant d’une voiture volée à Groningen, faire un concert de punk hardcore à Goa

il s’agirait bien sûr d’être méfiant
de derrière ou par devant, un mauvais coup est si vite arrivé
et après tout, qui n’a jamais croisé un suppositoire-torpille agressif en chasse d’un mille-pattes humains?

méfiant donc… mais alerte surtout!
prêt à saisir la moindre opportunité d’une belle femme qui aurait un prénom de fantasme
ou d’une autre qui s’appelerait sonomi

et l’on se réveillerait un beau matin
quatre pots de confiture posés sur la table du voisin
prune, coing, mure ou fraise
peu importe, tant qu’on ne tarde pas à récupérer le fumeux nectar qui saura nous éveiller
comme on dit dans le Jura, café-bouillu, café-foutu…

c’était quelque chose qui resssemblait à ce rêve incertain le dernierdujeudi de la saison
et même qu’on a écouté ça
et même qu’on a mangé ça:
Toastinettes Black&White
Les Bouchées Vertes
Saltimbocca Coppa-Mozza, purée de petits pois et spaghettis
Mille-Feuille aux fruits rouges et sa sauce au chocolat

Du Dîner Undercover


il y eut d’abord un blind-test…
non pas que le blind-test soit en passe de devenir une habitude du dînerdujeudi
mais la playlist que j’avais concocté était un peu faite pour ça, non?
il y eut aussi des photos manqués… quoique celles-ci sont pour une fois plutôt réussies…
et puis, il y avait deux américains autour de la table… par hasard…
ça a parlé clochers et boites aux lettres…
ou caraïbes et crustacés…
et martine nique en réunion?
sauf qu’on a aussi appris qu’ils se connaissaient tous…
flippant non?

et puis comme souvent, un chien a chanté
une dernière bouteille s’en est allé
un taxi spécial a été appelé
peu après que la troisième heure ait été sonné
il était bien temps de tirer la couverture sur ce dîner…

en vrai, de quoi avons-nous parlé?
de tout ça et d’autre chose…
et puis pourquoi je devrais vous le détailler après tout…
de l’imagination que diable!

et même qu’on a mangé ça:
La quiche liquide qui bluffe tout le monde!
Le crémeux avocats-courgettes
Le mariage du chèvre, du miel et de l’origan dans de petits cakes salés
Les mini-brochettes de boeuf au comté avec de la bonne purée maison à la cive et une sauce curry au lait de coco
Une mousse au chocolat qui croustille!