Du Dîner Latino


ce soir-là, pour la première fois, le thème de la soirée avait été déterminée par les invités du diner précédent

le traquenard…
Latino, ils ont choisi


non, mais sérieusement!! comment voulez-vous que je vous ponde une playlist latine moi?
je n’ai rien contre cette musique, c’est juste que…
enfin, bref, si vous vous en foutez autant que moi, il est inutile d’épiloguer sur ce sujet
d’autant que mes valeureux efforts pour construire une playlist raffinée ont été ravagé par une critique proche de la pire censure…

ceci mis à part, on a parlé utopie et guerre mondiale au dîner Latino
on a défendu le protectionnisme et le libéralisme effrené parce-qu’on est comme ça au diner du jeudi
ouvert à tous les courants de pensées pour peu qu’on ait un bon plat à manger et un verre au pire à moitié-vide

même que nos convives nous ont gatés puisqu’on a reçu en cadeau un livre d’or vierge, une bouteille de brandy de Paris et un chou…

mais tout de même, cette playlist… elle déchire non?

et même que ce soir-là, on a mangé ça:
Cubes de polenta, chorizo et abricot
Crème de maïs, fromage blanc et guacamole
Risotto aux champignons et aux gambas accompagné de mesclun aux pistachesa>
« The Jean Genie »