Les bons petits pains au lait…tout chaud!

Ingrédients :
À acheternnnnnnnnnnnnnnnnnnQu’on est susceptible d’avoir dans les placards
1/2 sachet de levure de boulanger              12.5cl de lait
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt30 g de beurre doux à température ambiante
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt20 g de sucre en poudre
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt1 gros œufs
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt5 g de sel
Pour la dorure : 1 œuf battu & 1 c à s de lait pour la dorure
Tiédir le lait 30 s au micro-ondes. Y délayer la levure et laisser reposer 5 min à couvert.
Dans la cuve d’un robot, verser la farine, le sucre et le sel, mélanger le tout.
Creuser un puits et ajouter l’œuf et le mélange lait/levure.
Pétrir quelques minutes, jusqu’à ce que la pâte commence à se détacher des parois.
Incorporer alors le beurre mou en parcelles et pétrir jusqu’à ce que la pâte devienne bien homogène.
Recouvrir d’un torchon humide et la laisser lever pendant 1h30 dans un endroit tiède.
Rompre la pâte, la démouler sur un plan de travail fariné et la pétrir quelques instants pour l’assouplir.
La partager en 6 morceaux égaux.
Façonner en petits pains allongés et les placer sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé en les espaçant bien car ils gonflent beaucoup.
Couvrir d’un torchon et laisser lever de nouveau pendant 1 heure.
Préchauffer le four à 200°c.
Dorer les petits pains avec le mélange œuf battu/lait, puis avec la lame d’un rasoir ou d’un petit couteau, pratiquer sur chaque pâton des entailles.
Faire cuire 8 à 10 min jusqu’à ce que les pains soient brun doré foncé.
Laisser tiédir hors du four. Et bien entendu allez-y gaiement sur la garniture au chocolat :) )
Merci à : Puce Bleue

Rôti de porc, lait et sauge, pommes de terre et navets

Ingrédients :
À acheternnnnnnnnnnQu’on est susceptible d’avoir dans les placards
1 rôti de porc                             25cl de lait
1 bouquet de sauge                 2 gousses d’ail
15cl de vin blanc sec              2 oignons
1 gros navetnnnnnnnnnnni 5 pommes de terre
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnsel et poivre
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn20g de beurre doux
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn2càc de fond de veau

Éplucher les pommes de terre et le navet et les couper en dés de taille moyenne.
Éplucher et ciseler les oignons puis les faire suer dans une poêle avec de l’huile d’olive.
Éplucher et hacher les gousses d’ail en deux.

Dans un plat allant au four, disposez votre rôti de porc.
À l’aide d’un couteau, parsemez les demi gousses d’ail de part et d’autre.
Placez quelques feuilles de sauge sous les ficelles du rôti (en haut, en bas, sur les côtés…).
Arrosez de lait et de vin blanc sec (le liquide doit arriver au total à environ mi-hauteur du rôti).
Placez les pommes de terre et le navet tout autour du rôti.
Coupez le beurre en petit morceaux et le disposez sur le dessus du rôti.
Salez et poivrez.
Enfournez à 180°c pendant 1 bonne heure. Arrosez votre rôti environ toutes les 15 minutes.

Sortez votre rôti du four.
Ôter les feuilles de sauge et placez-le sur une planche pour le découper.
Égoutter les pommes de terre et le navet et les mélanger aux oignons rissolés dans l’huile d’olive.
Passer le jus au chinois et mélanger le avec du fond de veau pour en faire une sauce bien onctueuse.
Servez votre rôti de porc avec votre mélange pommes de terre, navet, oignons, accompagné de sauce.

Du Dîner de Maintenant

- peut-être qu’il faut qu’on embauche un consultant, non?
- pourquoi? j’ai la bouche toute sale maintenant?
- non, non, absolument pas… mais bon, t’as vu ?
- quoi? Ah mais ce n’est pas de ma faute, j’ai mis les dents et j’ai tiré!
- que puis-je ajouter? t’as vu les photos des invités… on dirait Antoine de Caunes bourré…
- boh, c’est pas mal comme ça non?
- bah de toute façon, comme ils disent aux Chiffres et aux Lettres, pas mieux!
- et puis, après tout, elle est souriante mais son surnom, c’est Peggy…
- Hein?
- cherche pas, ça n’a rien à voir…
- ah, je ne l’écris pas donc?
- non..

ça ressemblait à cette conversation le dîner du jeudi de Maintenant…
à tel point, que nos convives en sont ressortis un peu flou

et même qu’on a écouté ça
et même qu’on y a mangé ça:
Nems de poireaux au chèvre frais
Cuillérées de girolles
Filet de daurade en croûte d’herbes et salade de pousses d’épinard
Poires pochées au vin et aux épices, sauce caramel au beurre salé et glace aux marrons glacés

Château de la Roulerie

on inaugure une rubrique pinard au diner du jeudi
si vous êtes déjà passé par chez nous, vous aurez pu constater que le liquide n’est que rarement à la hauteur du solide
pas tant la faute aux bouteilles en question qu’à une absence de tentative de les aligner sur les idées de la Chef

on va essayer de s’améliorer là-dessus dans les prochains mois
et les idées de chacun pour que se fasse sont les bienvenues…

introduction faite, ce soir-là, au Diner de Maintenant, on a bu des bouteilles du Chateau de la Roulerie

quelques bouteilles de l’Anjou Blanc Chenin Sec et de l’Anjou Rouge Cabernet Franc

promis, une prochaine fois, on se concentrera plus pour partager quelques détails à leur sujet
en attendant, allez faire un tour sur leur page

Poires pochées au vin et aux épices, sauce caramel au beurre salé et glace aux marrons glacés

Ingrédients :
À acheternnnnnnnnnnnQu’on est susceptible d’avoir dans les placards
6 poires                                           200g de sucre fin + 250g
1 bouteille de vin rouge           1 bâton de cannelle
1 glace aux marrons glacés    1 gousse de vanille
1 poivron rouge                          2 pincées de mélange 4 épices
1 botte de basilic                        1 orange et 1 citron
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 25cl de crème liquide entière
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 25g de beurre demi-sel + 40g de beurre doux
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 50g de sucre glace
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 15g de farine
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 1cl de jus d’orange
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 2càs de poudre d’amande
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt fleur de sel
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt 1 pincée de sel

Laver tous les fruits.
Récupérer les zestes d’orange et de citron jaune.
Éplucher les poires sans enlever la queue et couper les en 2 puis enlever le coeur.

Dans une casserole, verser le vin rouge, le sucre, les épices, la gousse de vanille grattée et les zestes.
Ajouter ensuite les poires, puis porter le tout à ébullition.
Cuire à feu doux pendant environ 15-20 min (attention cela dépend de la maturité du fruit – n’hésitez pas à les piquer avec un couteau pour vérifier leur cuisson), puis laisser refroidir quelques heures.

Mélanger le sucre glace, la farine et le sel. Faire fondre le beurre avec 1 cl de jus d’orange.
Laisser tiédir et verser sur la farine. Mélanger au fouet pour obtenir une pâte homogène.
Incorporer la poudre d’amande et mélanger. Sur une plaque du four garnie d’un papier alimentaire, déposer des dômes de la taille d’une cuillère à soupe. Cuire au à 150 °C pendant 15 minutes. Sortir du four et laisser refroidir avant de détacher et de leur faire prendre la forme de votre choix.

Faire fondre le sucre dans une poêle jusqu’à coloration brune, puis ajouter le beurre salé et la crème liquide. Bien mélanger puis réserver.

Dans une assiette, placer les demi-poires de chaque côté puis disposer une cuillère à soupe de sauce au caramel au beurre salé au centre.
Faites 1 quenelle de crème glacée aux marrons glacés sur le caramel et servez aussitôt.

Merci à : l’Atelier des Chefs

Filet de daurade en croûte d’herbes et salade de pousses d’épinard


Ingrédients :

À acheternnnnnnnnnnQu’on est susceptible d’avoir dans les placards
6 filets de daurade                   10cl de vinaigre de Xérès
1/2 botte de persil plat          30cl d’huile d’olive
300g de pousse d’épinard     2 échalotes
1 poivron rouge                         3 gousses d’ail
1 botte de basilic                       6 tours de moulin à poivre
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt6 pincée de piment d’Espelette
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt6 pincées de sel
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt3g de curry
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt40g de chapelure de pain
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnt50g de beurre doux
Éplucher et ciseler les échalotes en petits dés.
Laver et couper le poivron en petits dés.
Effeuiller et hacher les herbes. Éplucher et hacher les gousses d’ail.
Laver les pousses d’épinard à l’eau claire et bien les sécher.

Dans un bol, dissoudre le sel dans le vinaigre de Xérès, bien mélanger et incorporer l’huile d’olive progressivement en fouettant pour émulsionner la vinaigrette. Ajouter le curry, les échalotes, les dés de poivron ainsi que le poivre, mélanger et réserver.

Ôter les arêtes des filets de daurade, puis assaisonner la chair de sel fin et de piment d’Espelette.
Dans une poêle chaude antiadhésive, mettre 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et poser les poissons côté peau. Cuire 2 min à feu moyen pour les faire dorer, puis les débarrasser sur un plat allant au four (la peau vers le haut).
Dans la même poêle, mettre le beurre. Lorsqu’il est mousseux, ajouter la chapelure, les herbes et l’ail haché, puis saler et poivrer.
Enduire la peau des daurades de cette préparation pour faire une « croûte », et réserver.

Allumer le gril du four à 240 °C.
Dans une grande plaque, disposer les pousses d’épinard et les assaisonner avec 1/3 de la vinaigrette. Bien mélanger avec les doigts pour que toutes les feuilles soient enduites. Cuire ensuite légèrement les épinards sous le gril pendant 30 sec (on appelle ça « faire tomber les feuilles de salade »).
Retirer aussitôt et mettre les daurades à cuire à leur tour sous le gril pendant 2 à 3 min.
Dans une assiette plate, disposer un lit de pousses d’épinard, mettre la daurade au centre et décorer avec un cordon de vinaigrette restante.

Cuillérées de girolles

Ingrédients :
À acheter nnnnnnnnnnnnQu’on est susceptible d’avoir dans les placards
1 grosse poignée de girolles       1 càc d’huile d’olive
1/2 botte de persil plat                1 càc de beurre doux
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnninn 2 càs de crème liquide
nnnnnnnnnnnnnnnninnnnnnnSel et poivre

Effeuiller et hacher le persil.
Nettoyer les girolles, les passer sous un léger filet d’eau si nécessaire. Les couper en gros dés.
Dans une poêle chaude, ajouter l’huile d’olive et le beurre puis les dés de girolles. Laisser fondre pendant 3 à 4 minutes. Puis les égoutter pour enlever l’eau.
Remettez la poêle sur le feu. Ajouter la crème fraîche, les girolles et le persil haché. Laisser sur le feu 2 min.
Dresser sur des cuillères apéritives.

Nems de poireaux au chèvre frais

Ingrédients :
1 poireau
150g de fromage de chèvre frais
Graines de sésame doré
100g de germes d’alfafa
Sel et Poivre
Ouvrir le poireau en deux dans le sens de la longueur.
Éliminer les extrémités. Séparer les feuilles et les faire blanchir 4-5 minutes dans de l’eau bouillante et salée.
Les égoutter avant de les garnir d’un mélange de chèvre frais, graines de sésame, et germes d’alfalfa.
Rouler les feuilles de poireaux et réserver au frais.

Merci à : Saveurs du monde

Du Dîner Latino


ce soir-là, pour la première fois, le thème de la soirée avait été déterminée par les invités du diner précédent

le traquenard…
Latino, ils ont choisi


non, mais sérieusement!! comment voulez-vous que je vous ponde une playlist latine moi?
je n’ai rien contre cette musique, c’est juste que…
enfin, bref, si vous vous en foutez autant que moi, il est inutile d’épiloguer sur ce sujet
d’autant que mes valeureux efforts pour construire une playlist raffinée ont été ravagé par une critique proche de la pire censure…

ceci mis à part, on a parlé utopie et guerre mondiale au dîner Latino
on a défendu le protectionnisme et le libéralisme effrené parce-qu’on est comme ça au diner du jeudi
ouvert à tous les courants de pensées pour peu qu’on ait un bon plat à manger et un verre au pire à moitié-vide

même que nos convives nous ont gatés puisqu’on a reçu en cadeau un livre d’or vierge, une bouteille de brandy de Paris et un chou…

mais tout de même, cette playlist… elle déchire non?

et même que ce soir-là, on a mangé ça:
Cubes de polenta, chorizo et abricot
Crème de maïs, fromage blanc et guacamole
Risotto aux champignons et aux gambas accompagné de mesclun aux pistachesa>
« The Jean Genie »

« The Jean Genie »

Ingrédients :
1 ananas
1 bouteille de gini
50g de sucre
6 bouchons de gin
environ 50 glaçons
Éplucher l’ananas et le couper en petits morceaux, réserver au frais environ 1H.
Dans un blender, mettre 200ml de gini, le sucre et le gin. Mettre ensuite la moitié des glaçons et mixer. Puis ajouter l’autre moitié des glaçons  le but étant d’obtenir au final un granita.
Dans des verres, placer la salade d’ananas puis terminer par 2cs de granita gin-gini et servez rapidement.