Du Dîner Brochettes&Sucettes

C’était un de ces dîners dont je me souviendrai très longtemps.

Un peu parce-que c’était n’importe quoi du début à la fin.
Un peu parce-qu’il s’est achevé à l’heure où Paris s’éveille.
Un peu pour ces quelques minutes avec Anne, arpentant le bitume parisien à 5h du mat’, dans une partie de cache-cache avec une voiture taquine ayant eu l’outrecuidance de se planquer là où elle s’était garée.
Un peu pour cette arrivée tonitruante de Samuel nous confiant une rencontre aussi douloureuse que fortuite avec un poteau désespérément stoïque à la sortie du métro.

Et peut-être un peu aussi pour cet Armagnac 1976 venu se faire liquider sans sommation.
Parce-qu’on est comme ça au Dîner du Jeudi.

Et même que ce soir-là, on a écouté ça…

Et Aussi...

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>